Capitale : Athènes
Population : 10 millions
Langues : Grec (anglais – français)
Population urbaine : 65.2%
Taux inflation : 8.1%
Densité : 79.2 habitants/km2
Analphabétisme : 6.8%
Espérance de vie : 77.6 ans
Religion grecque
orthodoxe : 98%

Superficie : 131 944 km2
Voltage – cycles : 220V – 50Hz

DÉCALAGE HORAIRE : + 7 heures.

Température moyenne : min/max °C / Précipitations «en pouces»

MoisJANVFÉVMARAVRMAIJUINJUILAOÛTSEPOCTNOVDÉC
Temp. Athènes7/137/139/1612/1916/2420/2923/3223/3220/2916/2312/189/15

Électricité : 220V – 50 Hz

Sites Internet intéressants:

Taux de change du jour
http://www.oanda.com/site/fcc_index.shtml

Température (4 prochains jours)
http://cnn.com/WEATHER/cities/world.html

AÉROPORT

  • Aéroport International Hellenikon* : Cet aéroport est situé à 11 kilomètres du centre-ville. Vous y trouverez des succursales des principales banques grecques (ouvertes 24h/24) et un centre d’informations touristiques. Un autobus (no. 091) fait la navette entre l’aéroport et la Place Syntagma. Entre 6h00 et 21h00 il y a un départ à environ toutes les 30 minutes. La nuit les départs sont à toutes les heures. Un taxi jusqu’au centre-ville d’Athènes coûte environ (15$ CDN). Pour obtenir de l’information sur les vols, composez le 969-4466.
  • Olympic Airlines : Cette compagnie aérienne offre des liaisons entre les principales villes et îles du pays. Pour obtenir de l’information sur les vols, composez le 926-9111 ou 929-2111.

DEVISES : En Grèce, la devise est l’Euro (E).

L’EURO :Le 1er janvier 1999, l’euro est devenu la monnaie officielle de douze États membres de l’Union européenne, avec un taux de conversion fixe dans leur monnaie nationale. Depuis 1er janvier 2002, la nouvelle monnaie peut être utilisée en argent comptant, au moyen de chèques de voyages, de virements bancaires, de cartes de crédit ainsi que de cartes de débit.

Les 12 pays ayant adopté l’euro sont : La Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Autriche, le Portugal, la Grèce et la Finlande.

LES BANQUES : Les banques sont ouvertes du lundi au jeudi de 8h00 à 14h00 et le vendredi de 8h00 à 13h30. Toutes les banques ont un comptoir pour l’échange de devises étrangères et le taux du jour est établi par le gouvernement. Le comptoir d’échange de devises étrangères de certaines banques est ouvert à tous les jours de 15h30 à 18h30 en plus de l’horaire régulier mentionné ci-haut. Vous obtiendrez un meilleur taux à la banque que dans les bureaux de change. La Banque Nationale de Grèce située à côté du centre d’informations touristiques de la Place Syntagma a un guichet automatique accessible 24h/24.

URGENCES :

  • De n’importe quelle région de la Grèce, composez le 922 77 77 pour rejoindre la police touristique (service en anglais) et le 166 pour rejoindre un hôpital ou obtenir une ambulance. Pour rejoindre la police touristique à Athènes, composez le 171.
  • Pharmacie : Les pharmacies  » Pharmakia  » sont identifiées par une croix verte. Vous en trouverez un peu partout dans chaque ville. Elles sont généralement ouvertes du lundi au vendredi de 8h00 à 14h00. Le soir et les fins de semaine, la plupart sont fermées. Chaque pharmacie affiche sur sa porte la liste des quelques pharmacies qui sont ouvertes le soir et les fins de semaine.
  • Médecins : Pour les services d’un médecin à votre hôtel, téléphonez au SOS Doctor. Tél. 331-0310 et 331-0311.

AMBASSADE CANADIENNE

  • Athènes : Ambassade du Canada : située au 4, rue Ioannou Yenadiou. Tél. 721-0112 et 725-4011. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30.

COMMUNICATIONS : Canada Direct : (00 800 1611) Ce numéro vous permet de parler directement à la téléphoniste canadienne sans passer par la téléphoniste grecque. Vous pouvez vous en servir autant pour les appels à frais virés que pour ceux chargés sur carte d’appel. Un appel Grèce / Canada avec carte d’appel coûte environ 4.66$ pour la première minute et 1.67$ la minute additionnelle. Un appel à frais virés avec ou sans l’aide de la téléphoniste coûte 8.17$ pour la première minute et 1.67$ la minute additionnelle.

  • Certaines cabines téléphoniques, de plus en plus nombreuses, n’acceptent que les cartes d’appel. Celles-ci sont disponibles dans les kiosques à journaux et aux bureaux de l’OTE (voir ci-bas) Pour des instructions en anglais, appuyez sur le « i » sur le téléphone, pour l’assistance annuaire en anglais le 151 ou le 152.
  • Vous pouvez également faire un appel à partir d’un centre de télécommunications (OTE). Vous faites votre appel interurbain, un préposé chronomètre votre appel et ensuite vous payez à la caisse. À Athènes, le centre OTE situé au 15 rue Stadiou offre ce service. Il est ouvert 24h/24. Il y a une succursale OTE au 65 rue Stadiou (Place Omonia) et au 50 Athinas. Elles sont ouvertes du lundi au vendredi de 7h00 à 22h00 .

ATHÈNES

INFORMATIONS TOURISTIQUES ET HÉBERGEMENT

  • Greek National Tourist Organization (EOT) : Ce bureau national d’informations touristiques est situé au 2, rue Karayioryi Servias (Place Syntagma / à la Banque Nationale de Grèce). Tél.322-3111. Ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 18h30 et le samedi de 9h00 à 14h00. Vous y trouverez des cartes routières, l’horaire des transports, des listes d’hôtels, de musées, de banques et plusieurs pamphlets divers. Le EOT a une autre succursale au Terminal Est de l’aéroport. Tél. 969-4500.
  • Informations touristiques : Le comptoir d’informations touristiques privé situé au Terminal Ouest de l’aéroport peut vous aider à réserver une chambre d’hôtel moyennant une légère commission. Le personnel parle anglais. Ouvert de 7h00 à 13h00.
  • Hellenic Chamber of Hotels : Vous pouvez réserver une chambre d’hôtel, en utilisant les services de réservation du Hellenic Chamber of Hotels situé également au 2, rue Karayioryi Servias (Place Syntagma / à la Banque Nationale de Grèce). Tél. 323-7193. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 13h30. Le samedi de 9h00 à 12h30.
  • Camping : La Grèce a un réseau de terrains de camping à travers le pays. N’oubliez-pas d’apporter un produit anti-moustique puisqu’il y en a beaucoup pendant la saison estivale.

TRANSPORT

  • Trains
    • Pour des informations sur les trains desservant les destinations grecques, téléphonez Hellenic Railways (OSE) au 524- 0601. Pour les horaires, composez le 145 ou le 147.
    • Stathmos (station) Peloponnissou : Les trains arrivant de l’ouest de l’Europe (Bulgarie, Albanie, Turquie, etc) arrivent à la station Peloponnissou. Cette station est située à 1.5 kilomètre au nord ouest de la Place Omonia.
    • Stathmos Larissis : Les trains arrivant du nord de la Grèce et de l’Europe ont leur terminus à la station Larissis. Vous y trouverez un bureau de change.
    • Passes de trains* : Si vous désirez visiter la Grèce en train, informez-vous sur les avantages de la Flexipass (passe de train et avion) auprès de votre agent de voyage. La EurailPass vous permet de visiter la Grèce et 16 autres pays. Il est également possible d’ajouter la Grèce à l’Europass. L’ Europass vous permettra ainsi de voyager en Grèce ainsi que dans 5 autres pays.
  • Autobus régionaux : Les autobus desservant la majorité des destinations grecques ont leur terminus (Terminal A) au 100 rue Kifissou. Tél. 514-8856. Les autobus du Terminal B situé au 260 rue Liossion desservent le centre de la Grèce. Tél. 831-7059. Si vous êtes sur la route, vous n’avez qu’à faire signe au chauffeur d’autobus pour qu’il s’arrête.
  • Traversiers : Plusieurs traversiers font la navette entre l’Italie et la Grèce. Il faut compter environ 10 heures pour atteindre Corfou (Grèce) à partir de Brindis ou Ancona en Italie, 20 heures pour atteindre Patras. Les traversiers qui se rendent dans les îles grecques quittent Athènes au port de Pirée ou Rafina (une banlieue à l’est d’ Athènes). Vous pouvez obtenir l’horaire de ces traversiers aux centres d’informations touristiques, dans le Athens News (journal disponible dans les kiosques à journaux), ou aux autorités du port de Pirée . Tél. 422-6000. Durant la saison estivale il est recommandé de réserver et d’arriver à l’avance lorsque l’on veut voyager en traversier.
  • Avion : Olympic Airways dessert plusieurs îles grecques et les tarifs sont raisonnables. Tél.929-2111.
  • Autobus publics et tramway : Les billets d’autobus et de tramway coûtent environ (40 cents) et doivent être achetés à l’avance en livret de 10 dans les kiosques à journaux ou dans les kiosques de vente de billets situés aux stations importantes. Lorsque vous montez à bord de l’autobus ou du tramway, validez votre billet dans la machine automatique et gardez-le. La carte d’Athènes (distribuée par le bureau d’informations touristiques) indique les circuits des transports publics.
  • Métro : Il existe actuellement une ligne de métro à Athènes. Deux autres lignes doivent être complétées d’ici la fin de 1998. À toutes les dix minutes un métro appelé Ilektrikos quitte le port de Piraeus pour se rendre au centre-ville de Kifissia (banlieue au nord d’Athènes). Il y a 23 stations et la durée du trajet entre les deux terminus est de 70 minutes. Votre billet n’est valide qu’une fois et ne vous donne pas accès aux autres transports en commun. L’Ilektrikos (métro) est ouvert de 5h00 à 24h00.
  • Taxis : Les taxis sont peu dispendieux à Athènes (sauf ceux de l’aéroport et ceux du port de Piraeus qui ont tendance à augmenter leurs tarifs). Il est coutume de donner un pourboire de 10% au chauffeur. Il est possible que votre chauffeur embarque d’autres passagers au cours du trajet. C’est une pratique normale en Grèce. En général, vous sauverez ainsi sur le tarif final. Si le chauffeur de taxi fait clignoter ses phares, c’est qu’il est disponible. Pour obtenir un taxi, composez un des numéros suivants : 581-4711, 993-4812 ou 801-9000.
  • Location d’auto : La circulation est très dense à Athènes. Vous ne devriez louer un véhicule que si vous désirez voyager à l’extérieur de la capitale.
  • À pied : Il est possible de passer d’un site touristique d’Athènes à un autre en marchant.

SITES TOURISTIQUES

  • L’Acropole : L’Acropole ou  » haute-ville  » fut le centre des activités de la ville d’Athènes pendant plus de 3 000 ans. Au cour de l’histoire, cet endroit a servi de centre religieux et de forteresse militaire. Les édifices que vous y verrez furent construits à l’époque classique lorsqu’Athènes était au sommet de sa gloire. C’est à cet endroit que vous verrez le fameux Parthénon construit entre l’an 447 et l’an 438 avant Jésus-Christ. Au XVII ième siècle, lorsque les turcs de l’empire Ottoman s’installèrent à Athènes, ils utilisèrent le Parthénon pour entreposer leurs munitions. En 1687, lorsqu’ Athènes fut attaquée par les vénitiens, la poudre à canon explosa, causant des dommages considérables au Parthénon. De nos jours c’est la pollution et le tourisme qui menacent d’endommager le Parthénon. C’est la raison pour laquelle il est interdit aux autobus de monter jusqu’à celui-ci et aux touristes de circuler à l’intérieur.
    • Le temple d’Athena Nikias (situé en haut, à votre droite, lorsque vous montez vers l’Acropole) est un beau temple de style Ionique construit en l’an 421 avant Jésus-Christ. Il fut reconstruit en 1930.
    • L’ Erechtheum construit en l’an 406 avant Jésus-Christ contenait de très anciens objets provenant de plusieurs cultes.
    • Le musée archéologique de l’Acropole* contient de nombreux objets qui rappellent l’époque lorsque cet endroit était le centre de la vie d’Athènes.

Pour vous rendre à l’Acropole, suivez le chemin qui commence à l’intersection des rues Théorias et Dioskouron dans la partie sud-ouest de Plaka. Gratuit le dimanche et jours fériés. Ouvert tous les jours de 8h30 à 19h00.

  • L’ancienne Agora : Située au pied de l’Acropole, l’ancienne Agora était utilisée comme centre administratif et comme place du marché du 6 ième siècle avant J.-C. jusqu’au 5 ième siècle après Jésus-Christ. Les monuments que vous verrez aujourd’hui représente plusieurs époques de la vie trépidente de l’Agora d’Athènes. Vous y verrez le Haphaition, le temple classique le mieux préservé en Grèce. Sa construction remonte à l’an 460 avant Jésus-Christ. Il a donc 2458 ans. Du côté est de l’Agora, vous pourrez voir l’énorme Stoa de Attalos construit entre l’an 159 et l’an 38 avant Jésus-Christ (reconstruit en 1953). Cet édifice abrite un petit musée* qui contient des artefacts datant des 5 000 dernières années de l’histoire d’Athènes. Le musée est ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 14h45 et l’admission est gratuite. Ouvert tous les jours de 8h30 à 15h45.
  • Le Temple du Zeus Olympien : C’est le plus grand temple construit en Grèce. Vous pourrez voir ce temple ainsi que des ruines de bains romains à l’angle de la rue Vas. Olgas et de l’avenue Amalias. Ouvert du mardi au dimanche de 8h30 à 15h00.
  • Le Musée Archéologique National* : Ce musée contient une impressionnante collection d’artefacts grecs. Vous y verrez des masques en or, de la vaisselle et des bijoux retrouvés en 1876 par Heinrich Schliemann. Vous y verrez également plusieurs statues trouvées dans les îles grecques dont une représentant Zeus et une autre représentant Apollon ainsi qu’une fresque de Santorini datant de 3 500 ans. Ouvert le lundi de 12h30 à 19h00, le mardi au vendredi de 8h00 à 19h00, le samedi et dimanche de 8h30 à 15h00. Situé au 44, rue Patission. Tél. 821-7717ou 821-7724.
  • Le Musée des Cyclades et de l’Art Grec Ancien* : Ce musée est situé à l’intérieur d’un superbe édifice en marbre. Vous y trouverez une collection de très vieilles sculptures en marbre provenant des civilisations qui ont peuplé les Cyclades il y a très longtemps. Ouvert du lundi au vendredi de 10h00 à 16h00 et le samedi de 10h00 à 15h00. Fermé le mardi et dimanche. Situé au 4, Neophytou Douka. Tél. 722-8321.
  • Le Musée Byzantin* : Ce musée contient des objets d’art de l’époque byzantine. Vous y verrez une importante collection d’icônes religieux, de sculptures, d’altars, de bibles ainsi qu’une reconstruction en miniature d’une basilique chrétienne. Ouvert du mardi au dimanche de 8h30 à 15h00. Situé au 22, avenue Vassilissis Sofias. Tél. 723-1570, 72-11-027 ou 72-32-178.
  • Musée Historique National* : Ce musée ethnologique abrite les costumes traditionnels et effets personnels d’anciens personnages grecs importants. Vous y verrez des objets datant de l’époque byzantine, de l’occupation turque ainsi que de la guerre d’indépendance. Ouvert du mardi au dimanche de 10h00 à 16h00. Situé au 13, rue Stadiou. Tél. 323-7617.
  • Changement de garde : Si vous êtes près de la Place Syntagma, ne manquez pas le changement de garde en face du parlement. Vous pourrez assister à cet évènement à toutes les heures, à l’heure juste. Le dimanche matin à 10h45, la cérémonie est accompagnée d’une fanfare.

Voici d’autres sites et musées intéressants à visiter : La cathédrale d’Athènes et surtout sa petite chapelle construite au XIII ième siècle. Le Musée d’Art Folklorique Grec ainsi que le cimetière de Keramikos où vous verrez la Porte Dipylon, l’entrée principale de l’ancienne cité d’Athènes.

PARCS & JARDINS :

  • Jardin National : À l’époque, ce jardin était le jardin privé du roi. Aujourd’hui, ce joli parc public contient un étang avec des canards, des cygnes, des aires ombragées, des bancs et de jolis cafés pour vous reposer. C’est un endroit idéal pour faire un pique-nique ou pour vous reposer du bruit de la ville. Vous pourrez également y visiter un petit zoo. Les jardins sont ouverts de 7h00 à 22h00. Ce parc est situé entre l’avenue Amalias et Irodou Attikou au sud de Vasilissis Sofias. Les femmes seules devraient éviter d’y circuler, surtout le soir.
  • La colline Lykavitos : Cette colline domine la partie nord est de la ville. C’est un excellent endroit pour observer la ville d’Athènes au coucher du soleil. L’air y est pur et frais. Pour vous y rendre, vous pouvez prendre le funiculaire au bout de la rue Ploutarchou. Le funiculaire monte et descend la pente à toutes les 20 minutes de 8h00 à 22h00.

TOURS ORGANISÉS : En général, vous pouvez réserver les tours organisés à votre hôtel. Un tour d’une demi-journée, vous permettant de découvrir les sites touristiques principaux d’Athènes coûte environ (42$ CDN). Il y a également des tours organisés en soirée. Plusieurs de ceux-ci incluent un souper spectacle (danses folkloriques) et ensuite un spectacle sons et lumières.

  • Educational Tours & Cruises organise des tours d’Athènes ainsi que des excursions en Grèce. Tél. 898-1741.

MAGASINAGE : Athènes est un endroit idéal pour acheter des souvenirs bon marché. Pendant la saison estivale, les magasins sont généralement ouverts le lundi, mercredi et samedi de 8h00 à 15h00. Le mardi, jeudi et vendredi ils sont ouverts de 8h00 à 13h30 et de 17h30 à 22h00. La taxe en Grèce est déjà incluse dans le prix de vente. Au restaurant des frais de service de 10% seront ajoutés automatiquement à votre addition. Néanmoins, les habitants d’Athènes donnent également un pourboire de 10% au serveur.

  • Le marché aux puces est situé entre Plaka et la Place Monasteraki. Vous pourrez y acheter des copies d’artefacts anciens, des bijoux, sandales et objets faits à la main.
  • Le quartier commercial est situé dans le triangle entre la Place Omonia, la Place Syntagma et la Place Monasteraki.

SPECTACLES ET SORTIES

Pour découvrir quels sont les spectacles à l’affiche, consultez le Athenscope qui annonce les spectacles à l’affiche (400 dr / 1.79$). Feuilletez également le Athens News, le Greek Times ainsi que le Greece’s Weekly pour obtenir une liste des évènements de la semaine. Ces journaux sont disponibles dans les kiosques.

Vous trouverez plusieurs petits cafés à la Place Syntagma et à la Place Kolonaki.

  • Le festival d’Athènes : Du mois de juin à la fin du mois de septembre, le festival d’Athènes attire plusieurs artistes grecs et internationaux. Vous pourrez assister à des pièces de théâtre, des opéras, des ballets et des spectacles musicaux. Pour obtenir des informations, consultez les journaux mentionnés ci-haut ou téléphonez au bureau du festival d’Athènes au 322-1454, 322-3119, 322-3111.
  • L’Opéra Grec National : L’Opéra Grec donne des spectacles au Théâtre Olympia, situé au 59 Akadimias. Tél. 361-2461.

PRÈS D’ATHÈNES

LE TEMPLE DE POSÉIDON : Situé sur un promontoir à Cap Sounion (70 km d’Athènes), le temple de Poséidon fut construit en l’an 440 avant Jésus-Christ. Seize colonnes demeurent intactes. La vue sur la mer Égée à partir du temple est superbe. Ouvert à tous les jours de 9h00 au coucher du soleil.

TOUR DE GRÈCE

LE NORD

MONT OLYMPA : Situé à 90 km au sud-ouest de Thessalonique, le mont Olympa est la plus haute montagne de Grèce (2 917 mètres). Il faut compter deux jours pour atteindre son sommet. Le club de montagne ainsi que le centre d’informations touristiques sont ouverts du lundi au vendredi de 9h00 à 14h30 et de 15h30 à 21h00. Tél. 831 00.

THESSALONIQUE : Thessalonique est la capitale de la Macédoine. Vous y verrez des ruines romaines, des églises de style byzantin, des petits cafés et un excellent musée archéologique* contenant des trésors découverts à Vergina. Le centre d’informations touristiques est situé au 8, Place Aristotelous. Tél. 22 29 35.

MÉTÉORES : C’est dans cette région que vous verrez plusieurs monastères perchés au sommet de formations rocheuses d’une hauteur de 500 mètres. Le Grand Météoron est le plus vieux et le plus grand. Vous y verrez des fresques représentant la persécution des chrétiens par les romains. Vous pourrez également visiter le Monastère de Agia Triada, site auquel furent tournées des scènes du film de James Bond For your eyes only. Les monastères sont ouverts le samedi, dimanche et mercredi de 9h00 à 13h00 et de 15h15 à 18h00. Cette région est située à 6 heures de train d’Athènes.

PÉLOPONNÈSE

CORINTHE : Une des cités les plus riches de l’ancienne Grèce, elle était la rivale d’Athènes et de Sparte. Visitez l’ancienne Corinthe. Il y a un autobus (à toutes les heures) qui vous conduit aux ruines situées à 7 kilomètres de la ville. Vous pourrez y voir le Temple d’Apollo construit au VI ième siècle avant Jésus-Christ ainsi que le musée archéologique. Corinthe est située à 2 heures d’Athènes.

NAUPLIE : Cette ville contient des monuments impressionnants dont la Forteresse Palamidi. Vous pouvez vous rendre à la forteresse en empruntant un chemin (3 km) ou en montant les 999 marches qui y conduisent. Au sommet vous aurez une vue superbe sur la région. La forteresse est ouverte du lundi au vendredi de 8h00 à 18h30, le samedi et le dimanche de 8h30 à 15h00. Nauplie est à trois heures d’Athènes.

MYCÈNES : Une des villes les plus puissantes de Grèce entre 1600 et 1100 avant Jésus-Christ. Vous pourrez y voir 2 trouvailles archéologiques célèbres; la Porte du Lion et le Trésor d’Atreus.

EPIDAURES : À Epidaures, vous pourrez assister à une pièce de théâtre aux ruines d’un théâtre construit au IV ième siècle avant Jésus-Christ. La pièce est produite par le Théâtre National de Grèce. Le spectacle commence à 21h00. Vous pouvez acheter vos billets à la porte d’entrée à partir de 17h00.

PATRAS : Patras est la troisième plus grande ville du pays. Vous pourrez y visiter un château vénitien datant du XIII ième siècle. Vous y verrez également la plus grande cathédrale orthodoxe du pays (Agios Andreas). Ensuite, si vous désirez, vous pourrez visiter une plantation de vignes au Achaï Clauss. Les tours sont organisés à tous les jours de 9h00 à 19h30. Le centre d’informations touristiques est situé au bord de l’eau à la sortie des douanes. Tél. 65 33 58. Patras est à 4 heures de train d’Athènes.

OLYMPIE* : Berceau des olympiques modernes, Olympie fut l’hôte des jeux olympiques de Grèce à partir de l’an 776 avant Jésus-Christ. Les monuments de l’ancienne Olympie ne sont pas tellement bien préservés. Vous pourrez néanmoins y voir le Temple de Zeus et le Temple d’ Hera. La flamme olympique des jeux de 1996 à Atlanta fut allumée dans le temple d’Hera. Le centre d’informations touristiques est situé sur l’avenue Kondili. Tél. (24) 231 00.

MYSTRA : Située à 6 km de Sparta, la ville de Mystra possède de nombreuses églises de style byzantin et quelques ruines de châteaux. L’église de Perivleptos est de toute beauté, elle contient de nombreuses peintures représentant des scènes bibliques. Mystra est à 5 heures d’Athènes.

MANI : L’une des attractions les plus populaires de cette région est sans contredit la visite en bateau des cavernes de Pirgos Dirou. Le tour en bateau vous fait découvrir pendant 30 minutes d’immenses cavernes remplies de stalagtites et de stalagmites. Ensuite, vous pourrez continuer l’exploration puisqu’il y a d’autres cavernes que vous pouvez visiter à pied. Ouvert de 8h30 à 17h30.

LES ÎLES IONIENNES

Au cours de leur histoire, ces îles fûrent occupées par les turcs, les vénitiens, les anglais, les français ainsi que les russes. Ces colonisateurs ont laissé leurs empreintes au niveau culturel et architectural.

CORFOU : Il faut compter environ 8 heures en traversier pour atteindre Corfou à partir de Brindis (Italie) et 10 heures à partir de Patras en Grèce. Le traversier vous conduira à Corfu Town, la porte d’entrée de Corfou. Le centre d’informations touristiques est situé au coin de la rue Iak et Rizospaston. Tél. 375 20. Le terminus d’ autobus (KTEL) est situé à la forteresse de Corfu Town. Il y a plusieurs départs par jour pour vous permettre d’explorer les sites touristiques de l’ île. Vous pourrez visiter un monastère à Paleokastritsa. Ce monastère abrite une collection d’icônes religieux et le squelette d’un monstre marin. Rendez-vous au village de Pelekas, c’est un endroit idéal pour s’installer en vue d’excursions aux plages environnantes. À Palekas, vous pourrez louer une mobylette à l’agence de voyage située sur la rue principale, près de l’église. Tél. 946 02.

CEPHALONIE : Cette île moins touristique est néanmoins agréable à visiter. Vous y verrez de charmants petits villages et y rencontrerez des gens accueillants. Vous arriverez à Argostoli, la capitale de l’île. Le centre d’informations touristiques est situé au port. Tél. 224 66. Le village de Sami est plus tranquille qu’Argostoli et vous offre une plus belle plage.

ITHAKE (Ithaki) :La ville principale d’ Ithake, royaume d’Ulysse, est Vathi. Vous pourrez monter (45 minutes) jusqu’à la Cave des Nymphes, où Odyssée cacha le trésor que les phéniciens lui avaient accordé. Apportez une lampe de poche si vous désirez visiter l’intérieur. À Stavros, le point culminant de l’ île, vous aurez une vue superbe sur les trois baies. Le seul autobus de l’île quitte Vathi à 6h30 et à 10h40 et fait le tour de l’île en passant par tous ces villages typiques.

Si vous avez vu des photographies représentant les îles grècques sur lequelles il y avait des maisons blanches avec de petites terrasses, il est fort probable que ces photos furent prises dans une île touristique des Cyclades.

MYKONOS : Cette île est une des favorites parmi les Cyclades. Elle n’est malheureusement pas la meilleure marché. Tous les services sont situés près des quais. Vous y trouverez des banques, agences de voyages, bars et cafés. La station d’autobus desservant les plages du nord de l’île est située en haut de la côte en débarquant du traversier. Celle desservant les plages du sud est située de l’autre côté de Mykonos Town; votre port d’entrée sur l’île de Mykonos. La police touristique a un bureau à la sortie du traversier, ils ont du personnel parlant l’anglais et sont à votre service pour vous renseigner de 8h00 à 22h00. Tél. 224 82. Il est possible de faire du camping à plusieurs endroits sur l’île.

NAXOS : Cette île est la plus grande et la plus fertile des Cyclades. Vous y verrez des collines arrondies, des promontoires rocheux, des moulins à vent, des villages tranquilles ainsi que des champs parsemés de moutons et de chèvres. Les rues de Naxos Town vous offrent un panorama magnifique sur l’océan. Promenez-vous dans la section du vieux Kastro Vénitien où vous pourrez voir les maisons appartenant encore aux descendants des nobles vénitiens et français qui s’établirent sur cette île il y a plusieurs années. La majorité des magasins et services sont situés à la sortie du traversier. Le centre d’informations touristiques peut vous renseigner sur l’horaire des traversiers. Tél. 243 58. Les restaurants de la vieille ville offrent une nourriture plus authentique et une ambiance plus agréable que ceux que vous verrez près du traversier.

PAROS : Moins populaire que Mykonos, Naxos et Ios, Paros est néanmoins une destination agréable. Paroikia est le port d’entrée de Paros. Les amoureux de l’art byzantin ne manqueront pas de visiter la Panagia Ekatontapillani (Église Notre-Dame). La construction de cette église remonte au 6ième siècle. Une autre attraction intéressante; la vallée des papillons (petaloudes). Pour vous y rendre, prenez l’autobus à Paroikia en direction de Aliki. Demandez au chauffeur qu’il vous laisse aux petaloudes (10 minutes de trajet). À partir de l’arrêt, suivez les indications. Si vous désirez, vous pouvez acheter un tour se rendant à la vallée des papillons via les services d’une agence de voyage locale. Le centre d’informations touristiques est situé à droite du moulin à vent faisant face à l’intérieur de l’île. Tél. 245 55. Vous y obtiendrez des cartes, l’horaire des autobus et de plus amples informations sur les plages et les endroits intéressants à visiter.

IOS : La plupart des gens qui se rendent à Ios, y vont pour sortir le soir, se faire bronzer le jour et sortir à nouveau le lendemain soir. Cette destination a tout à offrir aux visiteurs qui veulent s’amuser. Parmi les bars populaires notons le Sweet Irish Dream, le Dubliner, le Slammer Bar, le Kamilera et le Scorpio Disco. Le centre d’informations touristiques est à côté du terminus des autobus. Tél. 911 35. Les autobus font la navette entre le port, les villages et les plages de 8h00 à 24h00.

SANTORIN (Thêra) : C’est une éruption volcanique qui donna naissance à l’île de Santorin. Vous pouvez d’ailleurs monter au sommet du volcan Nea Kameni. Ensuite, visitez le musée archéologique de Thêra qui contient des vases et objets de l’époque de l’ancienne Thêra. À Akrotiri, vous pourrez voir les ruines d’une ancienne cité préservée pendant des siècles sous les couches de lave du volcan. Ouvert du mardi au dimanche de 8h00 à 15h00. Vous pouvez visiter ce site accompagné d’un tour organisé qui en général inclut également une visite au monastère Profitias Ilas où vous participerez à une dégustation de vin. Il ne faut pas quitter l’île sans avoir visité les ruines de l’ancienne Thêra. Santorin est située à 10 heures de traversier d’Athènes,7 heures de Mykonos, 5 heures de Paros et 1h30 de Ios.

LES SPORADES

Même si le tourisme a déjà atteint les Sporades, il reste certaines îles dans cet archipel qui sont demeurées plus tranquilles et meilleur marché.

SKIATHOS : Cette île cosmopolitaine est plus dispendieuse et moins naturelle que ses voisines. La partie nord n’est accessible que par bateau ou par des sentiers tandis que la partie sud possède les plus belles plages et des eaux plus crystallines. Un autobus quitte Skiathos Town à toutes les 20 minutes de 7h15 à 1h15 pour vous conduire aux plages. Essayez celles de Ammos, Nostros ou Megali. Skiathos est à 6 heures d’Athènes.

ALONISSOS : Une des îles moins touristiques de Grèce, Alonissos est une des plus amicales. Le traversier arrive à Patitiri. Visitez la vieille ville de Chora, jadis construite sur le haut de la colline pour se protéger d’éventuelles attaques de pirates. La vue sur la baie et les montagnes environnantes est superbe. Un autobus fait la navette à toutes les heures entre ces deux villages.

SKYROS : Vous y verrez des falaises, d’autres plantations d’olives ainsi que de belles plages. Cette île naturelle commence à peine à se développer en fonction du tourisme. Elle demeure la plus isolée et la plus tranquille des Sporades. À Skyros Town, vous pourrez visiter le château de Licomidus et le monastère de St-Georges. À cet endroit vous aurez une vue superbe sur la côte est de l’île.

ÎLE DE CRÈTE

L’île de Crète est la plus grande des îles grecques. Vous y verrez de beaux villages de montagnes, de belles plages et de vieilles forteresses.

IRAKLION (HERAKLION) : Iraklion est la capitale de la Crète et sa principale porte d’entrée. Vous pourrez y visiter un site archéologique. Le centre d’informations touristiques est situé au 1, Xantoudidou. Tél. 22 82 03.

KNOSSOS : C’est à Knossos que vous pourrez voir le plus vieux site archéologique de Crète. Ces ruines sont les restes d’ une vieille cité datant de 3500 ans. Ouvert à tous les jours de 8h00 à 19h00.

RETHYMNON : Rethymnon est située du côté ouest de l’île. Cette région est plus tranquille, moins touristique et plus rustique. Vous y verrez les murs bien préservés d’une ancienne forteresse vénitienne datant du XVI ième siècle. Au mois de juillet et août, la forteresse est l’hôte du festival de la Renaissance. Le centre d’informations touristiques est sur le bord des quais. Tél. 291 48.

L’EST DE L’ÎLE DE CRÈTE : La route entre Malia et Sitia est spectaculaire. Accrochée aux bord des montagnes, cette route plonge dans des vallées profondes. Les villages qu’elle traverse sont très typiques et l’océan est d’un bleu superbe.

HERSONISSOS, AGIOS NIKOLAOS ET MALIA : Ces trois destinations touristiques sont des endroits idéaux pour les visiteurs qui aiment sortir dans les bars. Hersonissos, à elle seule en compte plus d’une quarantaine.

LES ÎLES DU NORD DE LA MER ÉGÉE

SAMOS : Samos est la plus belle et la plus visitée des îles du nord de la mer Égée. Sur le bord de mer, à Samos Town, vous pourrez vous détendre dans l’un des nombreux cafés ou faire des achats dans les nombreuses boutiques. Le centre d’informations touristiques est situé sur une rue transversale près de la Place Pythagoras. Tél. 285 82. À Pythagorion, vous pourrez voir les ruines du Tunnel d’Eupalinos, un quai en blocs de pierre. Vous y verrez également le fameux Temple d’Hera, une des sept merveilles de l’antiquité. La construction de ce temple et du tunnel remonte au 6ième siècle avant Jésus-Christ.

LESBOS : Lesbos est la troisième plus grande île de Grèce. Vous arriverez à Mitilini, un port de mer pittoresque ainsi que la capitale de Lesbos. À Molyvos, vous pourrez visiter une autre forteresse.

LES ÎLES DODECANÈSES

Au cours de leur histoire, ces îles furent colonisées par les turcs puis par les chevaliers de St-Jean (au moyen âge), ensuite par les italiens et les allemands au début de ce siècle. Lors de leur occupation, ces différentes cultures ont laissé leur empreintes.

RHODES : Vous y verrez des falaises déchiquetées sur le côté ouest et de nombreuses plages sur le côté est. Le centre de l’île est constitué de magnifiques montagnes vertes. Dans la vieille ville de la cité de Rhodes, vous verrez une forteresse et des châteaux médiévaux. La fierté de la ville est sans contredit le Palais des Grands Maîtres. Ce palace contient 300 chambres, des tours de gardes, des fossés de protection, des ponts-levis et tout ce qui est nécessaire pour se protéger d’éventuelles attaques. Ensuite, visitez le musée archéologique qui contient des trésors découverts sur l’île. Il est également possible de faire une excursion en bateau en suivant le littoral entre la cité de Rhodes et Lindos, une des villes les plus pittoresques de l’île de Rhodes. Le centre d’informations touristiques est situé à la Place Rimini. Tél. 359 45. Ouvert du lundi au samedi de 8h00 à 21h00 et le dimanche de 8h00 à 15h00. Faliraki est une station balnéaire populaire avec de belles plages. À la pointe sud ouest de l’île, vous pourrez voir les ruines du château des Monolithes. Il est juché au sommet d’un pilier de 160 mètres. Ouvert 24h/24. Admission gratuite.

KOS : Sur l’île de Kos vous pourrez visiter d’autres ruines (encore!). Vous y trouverez également de belles plages sablonneuses, de belles rues décorées de fleurs et de palmiers. À Asclepion, à 4 km à l’ouest de Kos Town, vous pourrez visiter un ancien sanctuaire. Au 5ième siècle, Hippocrate y a inauguré la première école de médecine. Les ruines les plus intéressantes sont situées sur les trois terrasses centrales. La première terrasse contient des statues, sur la seconde, 30 marches plus haut, gisent les colonnes de marbre blanc du temple d’Apollo et le temple mineur d’Asclepios. Au troisième niveau, vous découvrirez le temple principal d’Asclepios et aurez une vue superbe sur Kos Town et la côte turque. Ouvert du mardi au dimanche de 8h30 à 15h00.

PATMOS : C’est sur cette île que St-Jean aurait écrit le Livre des Révélations. Vous pourrez visiter un monastère à Chora. Ce petit village est perché dans les montagnes.

KARPATHOS : À Karpathos, vous trouverez de beaux petits villages typiques et les plus belles plages non-touristiques de Grèce.

Nous espérons que ce guide vous a plu et qu’il vous aidera à profiter au maximum de votre séjour en Grèce .

Votre agence de voyage.

 
 
× Comment puis-je vous aider ?